fren

Qui sommes-nous ?

Nous résumons ici les différentes responsabilités des membres de l’Institut qui s’impliquent activement dans la recherche et les actions de l’Institut.

Présidence

Michelle Bergadaà
Université de Genève, Suisse

Le rôle de la présidence

Recevoir les demandes d’aide de la part de personnes physiques ou morales dans des cas de fraude ou de plagiat académiques, définir la recevabilité de la plainte et en informer le Bureau.
Organiser les réunions semestrielles du Bureau, des conseillers, des correspondants et de leurs invités.
Organiser le colloque international de recherche et d’action tous les deux ans.
Accompagner et participer aux recherches de l’Institut en matière d’intégrité et de lutte contre la fraude et le plagiat.
Valider les directives de l’Institut avant leur publication.
Diffuser la lettre «Intégrité académique ».

Bureau

Michelle Bergadaà, présidente
Professeur émérite, Université de Genève, Suisse

Michel Kalika, en charge des Certifications « Etablissements » et « Ecoles doctorales »
BSIS EFMD-FNEGE director, Business Science Institute president, Iae Lyon School of Management emeritus professor

Paulo Peixoto, en charge de la « Recherche-interaction » et des « Colloques »
Professor, Centro de Estudos Sociais (CES/FEUC), Universidade de Coimbra, Portugal

Marian Popescu, en charge du « Transfert des connaissances »
Directeur du CARFIA, Roumanie

Le rôle du bureau

Coopter les nouveaux membres, conseillers scientifiques et correspondants pays.
Convoquer les assemblées générales ordinaires et extraordinaires.
Prendre les décisions relatives à l’admission et à la démission des membres ainsi qu’à leur exclusion éventuelle.
Veiller à l’application des statuts, rédiger les règlements et administrer les biens de l’Association.
Procéder à la mise en place des cadres de médiation selon le protocole de l’Institut, en informer les acteurs.
Procéder à la mise en place des cadres de plainte académique selon le protocole de l’Institut, en informer les acteurs.
Définir les axes d’investigation de l’Institut dans sa dimension « action ».

Conseillers de l’IRAFPA

Marie-Avril Roux
Conseillère juridique, Avocate aux barreaux de Paris et Berlin
Jean Baptiste Soufron
Conseiller juridique, Avocat, ancien secrétaire général du Conseil national du numérique (CNNum), Paris, France
Pierre-Jean Benghozi
Conseiller Certifications et Numérique, École Polytechnique, France
Hervé Maisonneuve
Conseiller Éditeurs, Consultant en rédaction scientifique, ancien Professeur associé de santé publique, Paris, France
Jacques Hallak
Conseiller Organismes internationaux, Consultant international, Paris

Le rôle des conseillers

Se saisir des questions relevant plus particulièrement de leur domaine d’expertise et accompagner les actions de médiation ou expertise.
Participer aux décisions de l’Institut de manière collégiale.
Participer à la diffusion des travaux de recherche et des certifications de l’Institut.
Contribuer au rayonnement international de l’Institut.
Veiller au développement du portail de référence international des milieux académiques, à la publication des articles, des livres et des documents Web.

Les correspondants de l’IRAFPA

00

Visite de représentants de l’IRAFPA à Genève le 18 mars 2019

Cinta Gallent Torres, Professeure associée de langue française à l’Université de Valence et à l’Université Internationale de Valence (Espagne)
En charge des adhésions individuelles et institutionnelles à l’IRAFPA

Sanja Pekovic, Professeure associée, University of Montenegro
En charge de la diffusion des pratiques mises en place par la Certification « Université responsable » et de promouvoir les travaux de l’IRAFPA dans sa zone géographique.

Jorge Onrubia Pintado, Professeur titulaire, Université de Castilla-La Mancha
En charge de promouvoir les travaux de l’IRAFPA dans sa zone géographique

Le rôle des correspondants de l’IRAFPA

Coopter des membres institutionnels de leurs pays.
Contribuer à la création d’un espace de rencontre scientifique international et interdisciplinaire portant sur la fraude et le plagiat.
Permettre de comprendre et d’analyser les différentes pratiques, règlementations et lois de pays associés.
Promouvoir la formation et l’information en matière de fraude et de plagiat.
Diffuser les travaux de l’IRAFPA

Communication

Catarina Da Costa
Assistante OVSM, Université de Genève, GSEM
Chef de projet Communication

Philippe Perakis
Producteur, réalisateur & storyteller, BeVisible.swiss